E-wallets vs cartes virtuelles : quelle est la différence ?

E-wallet vs cartes virtuelles

Ewallets et cartes virtuelles sont des supports de paiements digitalisés. Ils sont différents mais pas antinomiques ! Leurs fonctions sont assez proches ce qui peut entrainer des confusions. Reprenons dès le début.

Définition d’un e-wallet

Comme nous l’avons déjà décrit sur notre page dédiée aux e-wallets , les porte-monnaies virtuels, également appelés digital wallets sont des comptes virtuels permettant de stocker de l’argent en ligne et de le transférer facilement.

Mais alors quelle différence avec une néo-banque et des comptes bancaires visibles sur internet ?

C’est justement là que réside toute la différence. Il ne s’agit pas d’un compte bancaire traditionnel. Par exemple, un e-wallet ne peut pas être à découvert. De plus, il permet de charger très facilement des supports de paiements annexes en temps réel (comme des cartes prépayées, nous le verrons juste après). Sans limites d’argent et de temps, ils sont appréciés pour leur flexibilité et leur rapidité d’exécution (transferts dans la seconde). De plus, grâce à l’instauration de paramétrages automatisés, il est possible de créer des e-wallets en arborescence avec des règles de transferts automatiques (ex : transfert en fin de mois etc.).

Lier un e-wallet à une carte prépayée :

Le grand avantage d’un e-wallet est de pouvoir le lier à n’importe quel support de paiement prépayé. Les supports les plus répandus étant les cartes de paiement prépayées . Une carte prépayée est une carte de paiement comme n’importe quelle carte bancaire à la différence qu’elle ne peut pas être à découvert. Elle doit donc toujours avoir un solde positif. D’où l’intérêt d’avoir un e-wallet plein ! Le e-wallet est en quelque sorte, le porte-monnaie virtuel ou le compte virtuel, tandis que la carte prépayée est le moyen de paiement.

Mais alors quelle différence entre un porte-monnaie virtuel et une carte virtuelle ?

La carte de paiement virtuelle est, comme son nom l’indique, une carte de paiement. Elle est rattachée à un réseau de paiement comme VISA, Mastercard, UnionPay etc. Comme elle est virtuelle, elle n’a pas de matérialisation physique (autrement dit : pas de plastique). Elle s’affiche donc sur un écran avec toutes les informations relatives à une vraie carte de paiement : code à 16 chiffres (code PAN), date d’expiration, prénom et nom du détenteur de la carte, code secret à 3 chiffres (code CVV). Elle permet notamment de faire des achats sur internet ou au téléphone. Un e-wallet ne permet pas de faire des achats à proprement parlé. Il sert de stockage d’argent. Lorsqu’une carte virtuelle est liée à un e-wallet, le e-wallet va permettre le chargement de la carte du montant souhaité en temps réel, et la carte va être utilisée pour payer.

Les usages des e-wallets avec des cartes virtuelles sont assez larges :

  • Cantonnement de fonds importants et reversement automatisé des fonds sur des cartes de membres (ex : clubs d’investisseurs, clients VIP)
  • Transferts d’argent de wallet à wallet et chargement d’argent sur des cartes (ex : transfert d’argent au sein d’une famille)
  • Mise à disposition de comptes virtuels pour fidéliser des clients avec des cartes de fidélité (ex : chaîne de magasins)
  • Paiements dans des univers en closed loop (ex : stades, festivals, magasins…)
  • E-Shops avec des cartes virtuelles
  • Cagnottes en ligne avec montant versé sur une carte cadeaux virtuelle
  • Etc.

Les perspectives qu’offrent les e-wallets et les cartes virtuelles sont gigantesques pour les entreprises qui souhaitent innover en proposant des services de paiement en temps réel à leurs clients. Mettre en place ce type de projet est rapide et relativement simple à mettre en place. Il vous suffit de contacter un Programme Manager et le tour est joué !

A très vite pour de nouveaux articles.

L’équipe E-Pay Space

Previous Post